Un jour d’infâmie

L’ascension aux extrêmes, que j’ai tenté de décrire – avec d’autres –  se poursuit. Le 27 janvier 2012, le Conseil constitutionnel du Sénégal a déclaré conforme, la candidature d’Abdoulaye Wade aux élections présidentielles de 2012.  Le decompte des morts à commencé.

J’invite les lecteurs de ce blog a écouter, sur cette décision, l’intervention dépassionnée d’Ismael Madior Fall, Pr. agrégé de droit public, constitutionnaliste. En streaming, ou (save as/enregister sous) en podcast.

Après avoir brossé le Sénégal des années Wade, le « Sénégal d’après » sera le sujet de ce blog.

Pour ceux que ça intéresse, voici, en lien, la compilation de la serie des billets sur le Sénégal d’Abdoulaye Wade, avant la décision du Conseil constitutionnel, en format pdf distribuable. Merci pour votre intérêt, et la diffusion de ce texte autour de vous, si, comme je l’espère, vous souhaitez le partager:

Amath, Amadou – Abdoulaye Wade, ou la descente aux enfers du « Sénégal qui gagne » – Les Editions du Ceddo, Janvier 2012

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Constitution, Politique, Présidentielles de 2012, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s