L’Université répond à la farce constitutionnelle de Macky Sall

Toque

Une fois de plus, le Conseil constitutionnel s’est érigé, au Sénégal, en gouvernement des juges. Caporalisé.

Après la grotesque décision validant la candidature d’Abdoulaye Wade pour un troisième mandat en 2012, avec le renfort tarifé de membres de la Sorbonne qui ont fait honte à leur maison, les sénégalais pensaient que cette institution avait touché le fond de l’abîme. C’était sans compter sur la ressource inépuisable de forage dans l’infamie des « sages ».

A cette sinistre farce, rappelant à tous que le combat pour le respect de l’intelligence du citoyen est plus que jamais d’actualité, 45 universitaires ont choisi de s’exprimer. Encore une fois, prendre les sénégalais pour des moutons est un très mauvais signal.

A lire ici

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s